les reglements
des jeux populaires
Regles > Sport - Hockey sur glace

Hockey sur glace

Hockey sur glace

Nombre de joueurs : 2 équipes de six joueurs.

Matériel : Une patinoire de 56 à 61 m de long sur 26 à 30 m de large, possédant en leur extrémité deux cages de but. Des patins à glace, une crosse, des protections, un casque, des gants, un palet.

Difficulté : Avancée.

Objectif : Marquer des buts avec le palet.

Règle et déroulement : Lorsque la partie démarre, six joueurs par équipe sont présents sur la patinoire. Il s’agit d’un gardien, de deux défenseurs et de trois attaquants. Les accompagnent pour les soutenir, leur capitaine et deux assistants.

Compte tenu de l’aspect extrêmement physique du jeu il est possible d’effectuer des remplacements de joueur dans les moments réglementaires. De plus, deux arbitres, deux juges de lignes, un responsable de feuille du match, un annonceur, un chronométreur, deux responsables de bancs de pénalités et un juge vidéo sont présents sur la patinoire pour observer, intervenir, compter les points, sanctionner, siffler les arrêts de jeu.

La durée d’une rencontre est de 60min de jeu effectif divisée généralement en 3 périodes de 15 min de jeu et le temps de repos.

Le but pour les joueurs est de pousser le palet à l’aide d’une crosse pour le précipiter vers la cage de but et marquer. L’espace glacé est délimité en trois zones marquées par des lignes bleues, la défensive, la neutre et l’offensive. Mais au hockey sur glace, contrairement à tous les autres jeux où il faut marquer des buts, les joueurs sont autorisés à se mouvoir derrière la cage de but.

Lorsque le palet est jeté au centre de la patinoire par l’arbitre, la partie est alors lancée. Les joueurs le font évoluer et le récupèrent à tour de rôle par le biais de la crosse et de glissement sur la glace. Le porteur du palet doit être le premier à pénétrer dans la zone offensive, ses coéquipiers doivent impérativement être placés derrière lui. Si l’un d’entre eux a pénétré la zone avant lui le hors-jeu est sifflé. Si le palet est sorti de la zone offensive, le joueur doit attendre que ses collègues en sortent pour y pénétrer à nouveau en premier.

L’adversaire est souvent chargé, d’où les combinaisons et protections diverses des joueurs qui prennent des chocs d’une violence particulière. La charge peut se faire à condition qu’elle se situe de face ou de profil et en dessous de la ligne d’épaules, sinon elle est pénalisée. Ainsi retenir ou faucher un adversaire de la mauvaise manière implique l’exclusion momentanée de la patinoire. Le palet doit avancer en étant uniquement poussé par la crosse, mais sa trajectoire peut aussi s’établir par un coup de patin, par contre si elle est due à une manipulation par la main, une sanction est appliquée. Le palet peut éventuellement être arrêté en apposant la main dessus, mais surtout pas en l’enserrant. Vu la violence avec laquelle il est expédié, cette action s’avère relativement dangereuse.

Quand un joueur est exclu pendant quelques minutes, l’équipe adverse se trouve en position de force et en profite pour avancer dans le jeu. Des prolongations sont accordées si les deux équipes sont à égalité et aucune ne marque, un épisode de tir au but est alors prévu pour les départager.






Regles > Sport