les reglements
des jeux populaires
Regles > Sport - Squash

Squash

Squash

Nombre de joueurs : 2 joueurs adversaires en simple ou 4 en double.

Matériel : Une surface de jeu qui comporte 4 murs, un frontal, un arrière et deux latéraux. Une balle. Une raquette.

Difficulté : Avancée.

Objectif : Marquer plus de points que son adversaire en frappant la balle le plus souvent et en l’empêchant d’intervenir dans la zone centrale dite « T ».

Règles et déroulement : La particularité du squash reste que les deux joueurs partagent exactement le même espace de jeu. Ils ne sont pas séparés par un filet et ne jouent pas face à face, mais côte à côte. Le court doit posséder les dimensions suivantes : longueur 9,750 m, largeur 6,4 m, hauteur du mur frontal 4,570 m. Le carré de service fait 1,60x1,60 m.

Le but du jeu est de frapper successivement la balle pour la faire rebondir contre les surfaces alentour. Il s’agit également de rester le plus possible positionné sur l’emplacement central du terrain tout en « promenant » son adversaire aux quatre coins, où il court pour frapper la balle à son tour. Celui qui est le mieux positionné a le plus de facilités pour taper la balle qui arrive de tous côtés, et marquer ainsi des points.

Le match se déroule sur trois jeux gagnants. La partie démarre par un service, par lequel le joueur doit envoyer la balle au moyen de sa raquette contre le mur frontal et au-dessus de la ligne de service en étant correctement positionné sur le carré délimité au sol. La balle revient et doit être frappée par le receveur même si elle a touché le sol ou les murs, plusieurs fois, au retour.

Les joueurs renvoient alternativement la balle qui doit toujours être en mouvement, et a une forte capacité de rebondissement, c’est pourquoi le squash est reconnu comme un sport particulièrement physique. Il demande un effort, une concentration, d’être réactif et vif, sur une surface de terrain assez petite.

Les principes de bases sont de toujours se replacer sur le T, d’y envoyer la balle le plus loin possible, d’arriver à la frapper efficacement vers les murs latéraux, de se tenir toujours dans la posture réglementaire pour accueillir la balle et la toucher. Le point est octroyé à celui qui renvoie la balle en dernier alors que son adversaire ne peut la retaper. Si le renvoi a lieu dans la zone non autorisée, le point est alors gagné par l’autre joueur.

Les zones de tir sont délimitées par des lignes rouges tracées aux murs et sur le sol. Si un des joueurs est touché par la balle ou la raquette de son adversaire, le renvoyeur gagne l’échange. L’arbitre siffle la pénalité ou le point, lorsque l’un des joueurs est en position de gêner véritablement l’autre. La balle peut être ainsi être remise en jeu ou gagnée.

Chaque jeu comporte 11 points directs et pour le remporter l’écart doit être de 2 points avec l’adversaire.






Regles > Sport